Restaurant à faire à Londres : le Fifteen de Jamie Oliver

Il faut toujours croire en ses rêves, oui oui. J’en avais un depuis longtemps : déguster la cuisine de Jamie Oliver à Londres.

Ce mec est génial. Il est à peine plus vieux que moi et a déjà au moins 20 ans de carrière. Une star quoi. Vous avez déjà certainement feuilleté un de ses livres ou vu une de ses émissions sur le câble. Il mitonne une cuisine décomplexée, aux influences multiples, fraîche, simple et réconfortante à la fois. C’est aussi un homme très engagé dans la formation et la réinsertion, tout comme dans l’éducation (notamment avec sa Food Revolution Day).

Fifteen est à l’image de son implication. 15, c’est le nombre d’apprentis qu’il a en permanence dans son restaurant ; ils sont reconnaissables à leur toque blanche. Ici, Jamie Oliver réinvestit tous les bénéfices dans son école de cuisine qui forme des jeunes issus de milieux défavorisés.  La transmission, c’est son truc.

Dans ce vaisseau amiral ouvert en 2002, pas d’étoiles ni de chichi. On est dans la bistronomie anglaise dans toute sa splendeur et sa simplicité. Déco de pub tout à fait chicos, ambiance lumineuse, pain maison, service attentionné et souriant. La cuisine est au niveau « basement », à l’anglaise donc, et ouverte. Ambiance studieuse et détendue à la fois, on y travaille en musique.

jamie oliver fifteenjamie oliver fifteen dining room jamie oliver fifteen kitchen

Alors, qu’est-ce qu’on y mange pardi ?!  Une cuisine du monde très présente : on a notamment découvert le ‘Nduja, sorte de salami tartinable d’origine calabraise, relevé au poivron et aux épices. Des produits locaux (crabe du Dorset), mais pas que, avec un twist très anglais (condiment au malt et à la noix, maquereau fumé avec une sauce au lait ribot…).

Le dressage est soigné, voire même très joli, sauf pour le poulet rôti – caesar salad de Mini-me, un peu jeté dans l’assiette, mais au demeurant délicieux…

jamie oliver fifteen starters entrees

On a a-do-ré la pulled-pork pie, bien compotée avec des champignons, oignons grelots et un os à moelle maousse costaud saupoudré d’une chapelure à la gremolata. Hyper copieux et goutu. Je me suis bien régalée aussi (ça se voit un peu, j’ai l’air bienheureux avec la bouche pleine !) avec ma cuisse de canard confite et croustillante, aux lentilles de Castellucio et au chou. En plus, nous avions pris « on the side » des potatoe cakes moelleux accompagnés d’un aïoli persillé. J’en salive encore.

jamie oliver fifteen main courses plats

Côté dessert on n’est pas en reste. La ganache au chocolat bio,avec clémentine et quenelle de crème fraîche (super épaisse, je me demande comment ils font ça, mystère) passe bien, mais c’est la fraîcheur de la panacotta vanillée, clémentine, granité et marmelade qui nous a le plus ravi.

jamie oliver fifteen desserts

Ils ont également une jolie carte des vins, fournie, pour beaucoup Français, et européens. Vins au verre disponibles en 17,5 ou 25 cl, pour les plus gros buveurs. On a pris un blanc cépage vermentino du Languedoc et un Chianti rouge vraiment très sympas. Vous pouvez également choisir le menu dégustation 5 plats (55 £, soit environ 75 €) « accompagnable » d’une sélection de vins au verre très intéressante.

Bref, en conclusion, it really worthed it ! La note est un peu épicée si on ajoute les 12,5% de service (en gros on a payé 120 £ à 3, soit 180 €, ben ouais…) mais c’est à faire une fois dans sa vie. Histoire de dire qu’on a mangé chez Jamie (même si ce n’est plus tout à fait lui aux fourneaux) !

Fifteen
15 Westland Pl, London N1 7NP, Royaume-Uni
Métro : Old Street, en face de l’hôpital Moorefields Eye Hospital.
http://www.fifteen.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s