Sélection Noël 2015 : 10 livres à offrir à une foodista

Entre autres tocs, j’ai celui de collectionner les livres de cuisine. Il y en a du sol au plafond, de la cuisine au salon (et en cherchant bien vous en trouverez même aux toilettes et dans la salle de bain, enfin…). C’est donc naturel pour moi de vous faire la liste de mes coups de cœur à offrir ou à s’offrir cette année (au cas où Chouchou ne lirait pas ce post !).

Ma sélection de livres de cuisine à offrir à Noël 2015 !
Ma sélection de livres de cuisine à offrir à Noël !
  • Comfort Food, de Jamie Oliver

On ne le présente plus, l’enfant terrible et le plus terriblement télévisuel que le Royaume Uni nous ai donné. Mais j’aime ce chef. Il laisse transparaître une sincérité et une simplicité qui me parle. Ses recettes sont familiales, sans chichi, et tellement réconfortantes comme le dit le titre. Acheter un livre de Jamie n’est jamais une déception. C’est beau, c’est bon, ça donne envie, et ça remonte le moral !
Hachette Pratique, 29,90 €

  • Ne jamais faire confiance à un chef italien trop mince, de Massimo Bottura

J’avoue, j’ai découvert ce chef assez récemment, en visionnant l’excellente série documentaire « Chef’s Table » dont je vous ai déjà parlé. C’est un peu le pape de la cuisine italienne, dont le chemin est pavé d’étoiles. Ses convictions sont fortes, sa personnalité haute en couleurs, et son talent : incontestable. Vous retrouverez ici des recettes inédites ou cultes, comme celle des « tortellini allant au bain » ou « les 3 âges du parmesan ». Mamma mia !
Phaïdon, 49,95 €

  • L’encyclopédie de la cuisine végétarienne, d’Esterelle Payany

Cette collection est une mine d’or. On connaissait déjà l’Encyclopédie de la gastronomie française, de la pâtisserie, du chocolat, de la cuisine italienne. Voici, enfin, la référence végétarienne. Comme d’habitude, des doubles pages richement illustrées vous apprendront toutes les techniques pas à pas. Et une centaine de recettes vous donneront l’eau à la bouche, avec la complicité de grands chefs. On y retrouve notamment la fameuse aubergine grillée au lait fermenté et à la grenade de Yotam Ottolenghi dont je vais vous parler plus bas. Ils n’ont pas oublié de signaler les recettes vegan et les recettes sans gluten, et ça, c’est bien vu.
Flammarion, 35 €

  • Le guide du Fooding 2016
Le guide du Fooding est devenu depuis 2000 la référence des guides de restaurants et a relégué depuis ses illustres concurrents (à toques et à macarons) au rang de dinosaures. Ici on classe plus de 1000 adresses en France selon le goût de notre époque : néo-bistrot, lèche-doigts, cave à manger, cuisine d’auteur ou nourritures mondaines. L’essayer c’est l’adopter. Je m’en sers systématiquement pour trouver un restaurant et il m’a rarement déçue. Bonus cette année, un mini-guide « Japaname » pour ne plus rien rater de nippon dans vos assiettes (ceci n’est pas une contrepétrie… LOL).
Le bureau du Fooding, 12,90 €
  • Chine, toutes les bases de la cuisine chinoise, de Margot Zhang
Margot est non seulement un être doux et adorable mais c’est aussi LA référence des réseaux sociaux en matière de cuisine chinoise. Son livre est un complément parfait à son blog « Recettes d’une chinoise » et aux ateliers qu’elle anime à Paris. Les raviolis et les brioches vapeur n’auront bientôt plus de secret pour vous.
Solar, 14,95 €
  • On va déguster, de François-Régis Gaudry (et ses amis !)
Tous les dimanches matin, en cuisinant, j’écoute sur France Inter l’émission de François-Régis Gaudry. On apprend un milliard de choses grâce à lui, à ses chroniqueurs et à ses invités. Ils ont eu la bonne idée d’éditer le livre pour les fans, et tous les autres qui ne le sont pas encore. Anecdotes savoureuses, infos utiles ou insolites, idées reçues démontées, recettes de chefs et bonnes adresses fourmillent dans cet ouvrage qui va bientôt devenir mon livre de chevet (malgré sa taille très encombrante, mais c’est ça, le prix de l’érudition et de la curiosité).
Marabout, 35 €
  • Un abonnement à Lucky Peach Magazine

C’est le genre de cadeau à faire à un anglophone très hype en matière de gastronomie et/ou qui a déjà tous les livres de cuisine en sa possession ! Lucky Peach est édité par le célèbre David Chang, chef du Momofuku (entre autres) et véritable star outre-atlantique. Il fait le bonheur des New Yorkais avec sa cuisine inventive, fusion (il est d’origine coréenne), originale (c’est un toqué de miso et de fermentation de graines en général) et minutieuse (sa caille rôtie, j’en rêve encore). Son magazine est à l’avenant. Ce serait un mix de Technikart et de 180°C. Food and lifestyle. Branché et pointu. Gourmand et stylé.
Lucky Peach, 71,40 $ (soit environ 65 €) les 4 numéros (trimestriel) et le livre 101 Easy Asian Recipes offert.

  •  Plenty et Plenty more, de Yotam Ottolenghi
Yotam Ottolenghi, est un grand chef d’origine israëlienne installé à Londres. C’est une référence en termes de cuisine juive, à laquelle il ajoute toutes ses influences orientales et méditerranéennes. Chantre du « flexitarianisme » voici enfin Plenty et Plenty more, vous offrant ainsi une bible végétarienne exhaustive. A acheter séparément ou directement en coffret, il n’y a pas de mal à se faire plaisir…
Hachette cuisine, 30 € ou 60 € le coffret
  • Grand atlas botanique gourmand

Je n’aurais pas porté attention à ce livre si Alain Baraton, le jardinier en chef de Versailles et hôte matinal du samedi sur Inter (oui, encore !) ne l’avait encensé il y a quelques semaines. C’est le genre de livre un peu jardinier, un peu culinaire, un peu nostalgique. Vous saurez tout sur 155 plantes comestibles, qu’elles soient aromatiques, potagères ou exotiques, fruits, baies ou épices. On aime les gravures comme dans les herbiers de notre enfance ainsi que les textes rappelant leur origine et leur utilisation en gastronomie. On retrouve aussi des anecdotes historiques, légendaires ou pratiques qui vous feront parfois sourire, parfois frémir !
Editions Atlas, 30 €

  • Poulpe, de Jean-Pierre Montanay
Ancien reporter de guerre et grand journaliste, Jean-Pierre Montanay fait partie du club méconnu des « poulp-addicts », dont je fais partie… Poulpe, encornets, calamars, seiches et supions sont auréolés de quelques légendes fascinantes et d’autres moins, comme celle du « c’est pas facile à cuisiner », bonne excuse pour ne pas en servir à vos amis. Quelle erreur ! Que vous allez réparer à l’aide de ce livre, si beau, si cultivé et si gourmand. Je dois y aller, le poulpe au saké et au thé vert m’appelle.
Hachette pratique, 39,90 €
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s