Triangolini maison, comme des crackers Belin

Parfois, je me mets à scruter les emballages des produits de supermarché avec une loupe et j’ai peur. Je n’achète alors pratiquement rien, ou que du bio, et encore. Je rentre chez moi épuisée, avec un sac à provisions quasi vide et la promesse de me mettre 100% au home made.

Vœu pieu.

La semaine suivante, fatiguée d’avoir fait moi-même ma pâte à pizza, ma ricotta, mon pesto et tutti quanti, je finis par tout acheter sans mégoter.

Puis, ça recommence.

Hier j’ai eu une nouvelle crise. Qui m’a amenée à fabriquer des biscuits apéritifs triangulaires qui n’ont rien à envier aux fameux Triangolinis de Belin.

triangolinis facon belin

Parce que, voyez-vous, les crackers industriels, c’est ça : Farine de blé – Matière grasse végétale (???) – Graines de sésame et d’oeillette 7% – Sucre – Sel – Poudre à lever : carbonate acide d’ammonium, carbonate acide de sodium, orthophosphate monocalcique – Extrait de malt – Sirop de glucose – Arôme – Aromates et épices – Exhausteur de goût : glutamate monosodique (???) – Arachide.

Alors que dans la recette de Cléa et Estérelle, extraite de leur livre Petits pains express (Editions La Plage) il y a ceci (à quelques détails près, parce que moi, l’huile d’oeillette je n’en ai point, alors je fais avec ce que j’ai)

  • 180 g de farine de farine type T65
  • 20 g de Maïzena
  • 10 g de sucre de canne blond
  • 4 QS d’huile d’olive
  • 20 g de graines de sésame
  • 20 g de graines de pavot
  • 1/2 QC de sel fin
  • 1/4 QC de poudre à lever (de la levure Alsa fera l’affaire)
  • 50 à 70 ml d’eau
  • Quelques pincées de fleur de sel

Mélanger tous les ingrédients sauf l’eau et travailler le mélange du bout des doigts.

Quand vous obtenez une sorte de crumble sableux, ajouter l’eau et continuer de travailler la pâte à la main. Vous obtenez une pâte homogène. Filmer au contact et laisser reposer au réfrigérateur 2 heures.

Préchauffer le four à 180° et sortir la pâte.

L’étaler rapidement (pour ne pas qu’elle se réchauffe et devienne élastique) et finement entre 2 feuilles de papier cuisson. Avec une roulette crantée (ou une simple roulette à pizza !) tailler des bandes de 3 cm, puis tailler des triangles ou des carrés si vous êtes flemmards (mais dans ce cas, n’espérez pas qu’on reconnaisse les fameux Triangolinis !)

triangolinis

Déposer les triangles sur une plaque recouverte de papier cuisson, saupoudrer de quelques pincées de fleur de sel et enfourner 15 à 20 minutes. Les biscuits doivent être dorés. Arrêter le four et laisser sécher les biscuits 1h (le temps que le four soit froid en fait) dans le four éteint et ouvert. Ils seront ainsi tout croquants-craquants-gourmands. Ils peuvent ainsi se garder plusieurs jours dans une boîte hermétique.

Verdict : les mêmes crackers, mais en mieux parce qu’avec des ingrédients naturels et sans aucun additif ni exhausteur de goût chimique.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s