Gâteau roulé à la confiture

gateau_roulé_ à la confiture

Comme beaucoup d’entre vous, mes souvenirs sont toujours naturellement liés à ce que je mange. C’est idiot mais une simple odeur peut me rappeler une personne ou un lieu ou un moment. A l’inverse, je peux penser à quelqu’un et y associer un plat, comme dans un portrait chinois.

Récemment je me suis souvenue de mes vacances, dans le Sud de la France, chez une des cousines de ma mère. Il y faisait toujours beau et chaud, mes petits cousins avaient une salle de jeux immense où nos rires résonnaient, et les mamans nous confectionnaient des gâteaux roulés à la confiture pour le goûter.

J’ai donc naturellement eu envie d’en faire un. Ça tombait bien, la confiture de fraises alsacienne de Christine Ferber n’attendait que cela. Ma première et dernière tentative devait dater de 1989 et j’ai le souvenir adolescent et douloureux d’avoir sorti un biscuit géant et cassant à la place de ce gâteau tout moelleux !

J’ai utilisé la même base que la génoise de l’auge à cochon. Parce qu’elle est bien moelleuse et surtout sans beurre.

  • 4 œufs
  • 125 g de sucre
  • 125 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 pincée de sel ou une goutte de jus de citron
  • 1 QC d’extrait de vanille liquide

Préchauffer le four à 190°.

Battre les œufs en neige avec un trait de jus de citron (qui permet de stabiliser les blancs en neige une fois montés). Quand ils sont fermes, ajouter les jaunes et l’extrait de vanille, fouetter pour incorporer, puis le sucre, fouetter encore un peu, puis ajouter la farine mélangée à la levure et fouetter encore un peu sans toutefois le faire trop longtemps pour ne pas casser les blancs.

Étaler une feuille de papier journal sur une lèche frite. Oui oui, vous avez bien lu. C’est un truc de pâtissier que m’a soufflé beau-papa…

Verser l’appareil puis l’étaler avec une spatule pour former un rectangle de 1 ou 2 cm de hauteur.

gateau_roulé_confiture

Enfourner pour 8 minutes, pas plus !

Pour sortir le gâteau, poser un torchon humide sur toute la surface de la plaque et retourner le tout sur un plan de travail (attention utilisez des gants) : le torchon se retrouve en dessous et la feuille dessus. Il suffit maintenant de soulever la feuille et de la détacher délicatement. L’encre ne s’imprime pas sur le gâteau puisqu’en réalité c’est une toute fine couche supérieure du gâteau qui s’enlève en restant collée à la feuille.

gateau_roulé_confiture

Il ne vous reste plus qu’à étaler 150 g de confiture sur toute la surface et à rouler pendant que c’est tiède (une fois froid, c’est plus dur et ça casse) en vous aidant du torchon. Couper les extrémités et décorer de fruits, de sucre glace ou de glace royale (blanc d’œuf + sucre glace + jus de citron).

gateau_roulé_confiture_3
Gâteau roulé à la confiture de fraise de Christine Ferber !

Il ne vous reste plus qu’à trancher le gâteau et à vous régaler !

gateau_roulé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s