La tournée des meilleurs chocolatiers parisiens (enfin, du 6e !)

Côté péché mignon, je suis une fille à chocolats et à champagnes (et côté bijoux, je suis une fille à diamants et à perles, JDCJDR). Mes amis Dadou et Sue Ellen (rassurez-vous, ce ne sont que leurs surnoms), le savent bien et m’ont donc offert, comme ça, parce qu’ils m’aiment (j’en profite pour leur dire ici à quel point je les aime aussi ♥), une visite des chocolatiers parisiens, organisée par Great Food Tours.

great food tours

Me voici donc sur le pied de guerre, à 12h pétantes, un dimanche ensoleillé mais glacial, devant la boutique de Patrick Roger à attendre mon guide et quelques autres participants à ce « chocolate tour » bilingue. Jennifer, comédienne de son état, mi-allemande mi-hollandaise, polyglotte et dynamique, arrive enfin. Nous sommes une quinzaine, déjà parisiens pour la plupart, et animés par la même gourmandise.

Le principe est simple :

  • on visite 6 ou 7 chocolateries différentes, (7 en semaine, le dimanche, Marcolini est fermé)
  • avec dégustation d’un chocolat (soit imposé soit on a le choix entre 2),
  • un petit laïus du personnel (ou pas…),
  • et un discount de 5 à 10% si on achète. Pas bête, Arlette.

Prévoir : cache-nez, bonnes chaussures et bouteille d’eau pour éviter la saturation en bouche et l’hyperglycémie 🙂

  • PATRICK ROGER

On commence fort. Son identité marron et turquoise est reconnaissable entre toutes. Véritable artiste, ses sculptures et ses délicats chocolats sont incroyables. On m’en avait déjà offert mais je n’avais jamais poussé la porte d’une de ses boutiques.

patrick roger boutique

Il se fait le spécialiste des grands crus mais aussi des associations chocolatées et acidulées. C’est d’ailleurs son dôme au caramel de citron vert, qui nécessite 25 étapes de fabrication, qui lui a valu son titre de MOF. Cette douceur peut d’ailleurs s’acheter à l’unité, qu’on vous remettra dans un écrin façon « bague de fiançailles de chez Tiffany’s ». Le luxe absolu…

Pour ma part j’ai goûté le chocolat au jasmin, le « Katmandou ». La force du chocolat, alliée à la douceur et à la longueur en bouche incroyable du jasmin.

patrick roger chocolatpatrick roger chocolats vitrine

  • GEORGES LARNICOL

MOF comme Patrick Roger, Georges Larnicol est breton et il nous le fait savoir. Sa marinière est partout, sur le dos de ses vendeurs et même en vente !

chocolate tour georges larnicol

Ses sculptures en chocolat (que je trouve un peu kitsch j’avoue) ont fait sa réputation, tout comme son kouign-aman, qu’on dit être « le meilleur de Paris ». J’ai acheté ses fameuses « Kouignettes » pour vérifier cela… Mon ami Malo m’a fait remarquer que le vrai kouign-aman se sert en grande plaque et se coupe en parts. Et bien là, Monsieur Larnicol se défend, et heureusement qu’on n’en mange pas plus qu’une version individuelle car il est particulièrement chargé en sucre et en beurre. Mais il a une sorte de feuilletage qui lui donne de la légèreté. Franchement, j’ai aimé. Le nature suffit largement, j’ai trouvé celui au caramel salé un peu compact et écoeurant.

chocolate tour georges larnicol 2

Sinon, j’ai goûté au chocolat dit « précieux ». Un gros rocher praliné entouré de noisettes et grué de cacao. Pas mal, sans plus. Ses points forts sont le choix (impressionnant), le libre service (ça rend le rituel moins guindé) et le prix : tout est à 5€ les 100g, c’est 2 fois moins cher que chez Patrick Roger.

  • GERARD MULOT

Je connaissais Mulot de réputation pour ses macarons, que je n’ai pas encore goûtés. En fait je voulais en acheter, mais comment vous dire, le dimanche midi, le magasin est hyper bondé, partie traiteur et boulangerie obligent. Et le personnel est donc très occupé (nous n’avons pas eu de laïus), et à l’ancienne : on choisit au comptoir et on paie à la caisse centrale. La file d’attente m’a dissuadée.

chocolate tour gerard mulot

chocolate tour gerard mulot 2

J’ai goûté un chocolat à l’estragon, très fin, qui n’est pas sans rappeler la délicatesse et la longueur en bouche de ceux de Patrick Roger. Même gamme de prix. Je reviendrai pour me faire une meilleure idée.

  • ARNAUD LARHER

Encore un MOF, d’abord pâtissier avant d’être chocolatier. Encore un breton, qui adore le caramel et la fleur de sel dans ses créations. Le petit roi de Montmartre a ouvert rue de Seine pour notre grand bonheur. Chandeleur oblige, on trouve même de la pâte à crêpes en bouteille pour les plus paresseux. Pas bête non ?

chocolate tour  arnaud larher

J’ai gouté au chocolat « Folie » : un feuilleté au caramel beurre salé qui laisse des cristaux de sel dans la bouche longtemps, longtemps, longtemps après dégustation. Ça fait dangereusement saliver, avec un goût de reviens-y. J’adore !

Petite boutique ravissante, personnel attentif, pas avare d’explications. Je suis repartie avec quelques Folies et autres chocolats. Une vraie découverte. J’essaierai ses pâtisseries et ses tablettes de chocolat la prochaine fois !

chocolate tour  arnaud larher 2

  • HENRI LE ROUX

Encore un MOF breton, qui s’est spécialisé dans le caramel. On peut d’ailleurs lire sur son enseigne « caramelier et chocolatier ». A l’intérieur, un très grand choix de chocolats et de caramels, en bonbons ou à tartiner. Le magasin offre quelques tabourets pour un moment de dégustation accompagné de café ou de thé, qui me tente bien ! C’est simplement un peu exigu.

chocolate tour henri le roux

J’ai testé le classique CBS « caramel beurre salé ». Chewy et vraiment très bon, l’enrobage de chocolat noir est fin et le caramel profond en bouche.

chocolate tour henri le roux 2

Je suis repartie avec une tablette de chocolat au lait aux éclats d’amandes caramélisées (une tuerie) et quelques bonbons de caramel, dont un au sésame noir et une autre orange-gingembre, dont l’onctuosité et la finesse m’ont scotchée. A savourer lentement… C’est 80 centimes le bonbon, mais ça les vaut !

  • UN DIMANCHE A PARIS

Un dimanche à Paris se niche dans la rue Saint-André des Arts, en face du Procope. Dans la tradition familiale de Michel Cluizel (dans la famille ici je demande Pierre), ici on y vend des pâtisseries, du chocolat et « le meilleur chocolat chaud de Paris ». « Meilleur que chez Angelina » me glisse notre guide…

chocolate tour un dimanche a paris

chocolate tour un dimanche a paris

On y a gouté, c’est en effet très bon. 12cl suffisent largement, au risque de tomber en hyperglycémie.La recette ? 170 g d’un très bon chocolat + 340 g de lait + 50 g de crème (ah c’est donc ça !!!)

Non, la vraie découverte, ce sont ces billes d’épices enrobées de chocolat : coriandre, baies roses, fenouil… c’est tout bête mais super bon. Pour twister une pâtisserie, ça donne une touche vraiment originale.

chocolate tour un dimanche a paris

Ici on fait salon de thé, boutique, et on peut même assister à la fabrication des chocolats. Tout est joliment mis en valeur, c’est une expérience très complète, qui donne envie de revenir pour un tea time ou un brunch par exemple.

chocolate tour un dimanche a paris

VERDICT : un gros coup de coeur « découverte » pour les chocolats Arnaud Larher et les caramels d’Henri Le Roux. Mais le boss, ça reste tout de même Patrick Roger 😉

Il me faudrait aussi visiter les chocolateries Maison du Chocolat, Jean-Charles Rochoux, Pierre Marcolini, Jacques Génin, et Alain Ducasse… Une autre fois !

Et vous, quel est votre préféré ?

carte chocolate tour

Patrick Roger, 108 Boulevard Saint-Germain
www.patrickroger.com

Georges Larnicol, 132 Boulevard Saint-Germain
www.chocolaterielarnicol.fr

Gérard Mulot, 76 Rue de Seine
www.gerard-mulot.com

Arnaud Larher, 93 Rue de Seine
www.arnaud-larher.com

Henri Le Roux, 1 Rue de Bourbon le Château
www.chocolatleroux.com

Un dimanche à Paris, 8 Cours du Commerce Saint-André
www.un-dimanche-a-paris.com

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s