Faire sa ricotta maison, c’est facile !

Cette recette de ricotta maison est d’une simplicité diabolique. Et le résultat est absolument divin.

ricotta maison
Faire sa ricotta maison, c’est simple ! Copyright toulemondencuisine.wordpress.com

Pourtant, je la tiens de mon cours de chimie appliquée à la cuisine. C’est un cours que je suis en e-learning à Harvard* (oui dit comme ça vous avez l’impression que je me la pète ? Ben oui, un peu, parfois, ça fait du bien). A la faveur d’un TD, j’ai dû fabriquer cette jolie ricotta maison. Et entre autres choses décrire en détails la méthodologie utilisée et conclure sur le pourquoi du comment que le lait coagule à telle température… Mais je vous épargnerai cette partie pour aujourd’hui, entrons dans le vif du sujet.

Pour environ 350 g de ricotta :

  • 1L de lait entier
  • 30 ml de vinaigre blanc (2 QS)
  • 2,5 ml de sel (1/2 QC)

Il vous faudra également 1 thermomètre  et 2 ou 3 grandes feuilles de gaze (en pharmacie ou au rayon pansements de votre supermarché).

Préparer un saladier rempli de glaçons. Il servira à refroidir la casserole de lait.

Préparer une passoire, y étaler 2 ou 3 feuilles de gaze au fond (il faut cependant que ça monte assez haut pour contenir le lait coagulé) et la mettre au-dessus d’un autre saladier. Cela servira à égoutter la ricotta.

Verser une QS d’eau au fond de la casserole juste avant d’y verser le lait. C’est un « truc » de cuisinier que j’ai appris auprès de l’honorable Jean-Luc. Ça évite que le lait n’attache au fond pendant la cuisson.

Verser le lait entier, plonger le thermomètre et faire chauffer à feu moyen.

Quand la température atteint 92°, éteindre et ajouter le vinaigre en spirale hors du feu. NE PAS MELANGER. Il faut laisser le vinaigre agir à la bonne température afin d’obtenir une coagulation optimale. Laisser reposer quelques minutes puis mettre la casserole dans le saladier rempli de glaçons.

Lorsque la température est descendue à 36°, mettre le contenu de la casserole dans la passoire tapissée de gaze pour que le petit lait s’égoutte. Il vous faudra sans doute mélanger un peu le contenu de la passoire pour aider le liquide à s’écouler.

faire sa ricotta maison
Rien de plus gratifiant que de faire sa ricotta soi-même !

Quand le tout est descendu à température ambiante, placer au réfrigérateur jusqu’au lendemain puis déguster !

ricotta maison

Cette ricotta est douce, onctueuse et on y retrouve un excellent goût de lait. Elle n’est pas du tout acide comme celle qu’on peut trouver dans le commerce. Elle sert évidemment à tout : dans une sauce avec des épinards, des pignons et du parmesan pour accompagner des pâtes, mélangée à du sel, du poivre et de la ciboulette pour un dip express, ou simplement tartinée sur des crackers avec du miel et des grains de raisins.

*Je vous en parlerai en détails dans un prochain post, c’est tellement riche et prenant que je ne sais pas par quel bout le prendre pour vous en parler !

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s