Tomates séchées confites : patience et simplicité…

Il y a quelques semaines, nos adorables amis Isabelle et Olivier sont arrivés de Rungis avec les bras chargés de fruits et légumes. Et pas n’importe lesquels. Un panier de fruits rouges, débordant de fraises Burban (les Baulois connaisseurs sauront de quoi je parle) et aussi un cageot de tomates FAN-TAS-TI-QUES :

tomates variétés

Des bios, et de toutes sortes, venant d’un petit producteur d’Aix-en-Provence. Vous voulez le détail ? Le voici :

tomates variétés
Les variétés de tomate n’ont pas fini de vous étonner !
  • La tomate ananas est jaune, d’assez gros calibre, rouge en dessous. Son goût est doux et frais. J’adore !
  • La coeur de boeuf, qu’on trouve maintenant un peu partout
  • La russe noire, plus gros calibre que la noire de Crimée.
  • La Saint Vincent, petite tomate jaune avec beaucoup de goût, assez ferme, acidulée.
  • La cornue des Andes, parfaite pour des rondelles, peu de jus et peu de pépins, certains la trouveront un peu farineuse, moi je l’ai trouvé exquise.
  • La noire de Crimée qu’on trouve un peu partout aussi est sombre. Son intérêt est évidemment dans sa couleur. Sa chair est assez fragile.
  • La tomate pêche : c’est LA grande découverte de la journée. Elle ressemble plus à un abricot. Elle en a la taille, le velouté. Son gout est si doux qu’on pourrait le manger juste comme ça, sans assaisonnement, en la croquant.
  • La tomate groseille : plus petite que la cerise, acidulée, parfaite en apéritif et pour la déco
  • La green zebra qu’on trouve aussi un peu partout aussi. Même chose que la crimée : sa couleur si originale en fait une variété de choix pour des assiettes qui chantent. Cela étant, elle est aussi très douce.

Alors on en a mangé évidemment toute la semaine. En dégustation, en rondelles, juste avec un filet d’huile d’olive et de la fleur de sel. En tomates farcies (au riz veneré par exemple), en tarte à la tomate (fond de moutarde, une peu de semoule pour absorber l’eau, et de la mozza) et surtout j’en ai gardé pour en faire des bocaux de tomates séchées et confites ! Pour prolonger votre dégustation, c’est une idée parfaite !

tomates variétés
Quelques idées pour utiliser des tomates

Pour faire sécher des tomates, c’est enfantin. Mais ça ce mérite un peu….

Préchauffer le four à 100°.

Détaillez 3 ou 4 tomates en quartier, alignez-les sur une plaque recouverte de papier alu ou cuisson, arrosez d’huile d’olive, de sel et de thym. Enfournez pour 3 heures (quand je vous disais que ça se méritait !). A mi-cuisson, retournez-les si vous avez posé les quartiers sur le flanc, sinon vous pouvez vaquer à vos occupations…

Ensuite, ébouillantez un bocal et retournez-le sur un linge propre. Quand les tomates sont refroidies, placez-les dans le bocal, couvrez d’huile d’olive et ajoutez une gousse d’ail écrasée. Refermez. A déguster après une semaine (oui oui, ça se mérite !) pour que les arômes se diffusent dans l’huile et que celle-ci imprègne bien les tomates.

tomates séchées confites
tomates séchées confites

Se conserve plusieurs semaines voire plusieurs mois sans souci. A déguster en pickles ou tout simplement mélangées à d’excellentes pâtes, avec des copeaux de parmesan.

PS : mon prof Jean-Luc m’a enseigné à les faire en les émondant et épépinant au préalable, ce qui en fait de beaux quartiers. Mais moi j’aime bien les pépins et la peau, et pi ça fait moins de boulot😉

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s