Dahl de lentilles corail et chapatis

dahl de lentilles corail

Le dahl (ou daal ou dal tout court) est une sorte de congee de lentilles, très parfumé, parfait pour les végétariens. Il en existe moultes recettes, selon les régions de l’Inde où on le mange, et selon les cuisiniers qui se l’ont approprié.

J’ai lu beaucoup de recettes dans mes livres, sur des sites en langue anglaise (car le dahl tient une bonne place dans leur « comfort food ») et puis j’ai surtout essayé de me remémorer ma toute première fois. C’était il y a 25 ans : pour mon premier voyage chez les Rosbeefs, j’ai découvert chez ma correspondante Sejal, la sauce Picalilly dans les sandwiches, l’Inde, le régime végétarien et la saveur incomparable du dahl à manger avec les doigts !

Madame Patel (la maman de Sejal, donc) nous l’avait servi avec des naans nature, mais comme je suis une flemmarde, je me suis contentée de chapatis. Plus simple, plus rapide à faire, et ça marche aussi très bien avec !

Pour 4 personnes :

  • 2 verres à moutarde de lentilles corail
  • 3 fois leur volume d’eau (donc… 6 verres à moutarde d’eau)
  • 1 QC de curcuma
  • 1 QC de graines de cumin
  • 1 QC de graines de moutarde
  • 3 cosses de cardamome
  • 2 cm de gingembre frais
  • 2 gousses d’ail
  • Une tomate coupée en dés
  • 1 QS de sucre
  • 2 échalotes
  • Coriandre fraîche
  • Sel, 2 QS d’huile de tournesol ou de ghee

Pour les chapatis :

  • 300 g de farine
  • 120 ml d’eau tiède
  • 2 QS d’huile

Rincer les lentilles et les mettre dans une casserole avec 6 verres d’eau, le curcuma et une pincée de gros sel. Faire cuire 20 minutes, sans couvrir.

Pendant ce temps, préparer la pâte à chapatis : mélanger la farine, l’eau et l’huile dans un cul de poule et pétrir jusqu’à obtenir une pâte souple et homogène. Laisser reposer 30 minutes.

Détailler en mignonnette le gingembre et l’ail. Dans une poêle anti-adhésive, faire chauffer 1 QS d’huile et faire sauter les graines de cumin, de moutarde, de cardamome (prendre les petites graines noires à l’intérieur des 3 cosses), le gingembre et l’ail. Quand les graines de moutarde commencent à crépiter, verser les dés de tomates avec 1 QS de sucre et faire revenir jusqu’à ce qu’ils fondent.

Dahl de lentilles corail

Une fois le mélange compoté, verser dans les lentilles cuites et mélanger. Rectifier l’assaisonnement. Et garder au chaud !

Ciseler les échalotes et les faire frire à la poêle anti-adhésive dans 1 QS d’huile. Quand elles ont pris une jolie couleur dorée, réserver sur du papier absorbant.

Faire cuire les chapatis : façonner des disques de pâtes d’environ 3 mm d’épaisseur (j’aime les mini-choses, donc je les ai faits petit format mais vous pouvez les faire de la taille de naan) et les faire cuire dans une poêle anti-adhésive sans matière grasse. Quand ils sont dorés de chaque côté, réserver.

Dahl de lentilles corail

Verser le dahl dans 4 coupelles, saupoudrer d’échalote frites et de coriandre ciselée. Servir avec les chapatis tièdes.

Dahl de lentilles corail

On utilise comme matière grasse, pour frire l’échalote ou les épices, du ghee. Le ghee étant du beurre clarifié puis solidifié, qui se conserve ainsi longtemps en bocal et qui ne brûle pas à la cuisson. C’est la matière grasse de prédilection en Inde, mais ici on s’adapte, on peut utiliser de l’huile végétale comme de l’huile de tournesol, tout simplement. Le ghee peut se préparer aussi très facilement, se parfumer même, mais il vaut mieux le faire avec une grande quantité de beurre au départ sinon le beurre ne se clarifie pas bien. Ensuite, il faut être habitué à l’utiliser. Personnellement, je préfère cuisiner à l’huile.

Je n’ai pas mis de piment pour que Mini-me puisse en manger aussi. J’ai ajouté du piment frit et réduit en poudre dans ma coupelle. Pour la recette traditionnelle, ajoutez 2 piments coupés en rondelles dans le mélange d’épices à frire.

La consistance peut être différente selon votre goût : plus ou moins liquide, plus ou moins consistant. Moi je l’aime plutôt consistant, ça s’attrape mieux quand on mange avec les doigts 😉

On peut aussi y ajouter du lait de coco pour ceux qui aiment, cela le rend parfaitement crémeux et réjouissant, mais l’apport calorique sera… costaud !

Advertisements

6 commentaires

  1. J’avais un paquet de lentilles roses qui trainait, depuis près de 3 ans, en attente d’une idée appétissante… Les voilà transcendés ! Merci pour cette jolie recette (je n’avais pas les graines de moutarde, et j’ai pris des oignons faut d’échalotte, j’ai toujours un peu de mal à rep-scpecter scrupuleusement les consignes…). J’ai mis ça dans des petits bols, pour faire comme sur la photo, c’était comme un voyage dépaysant. Merci Vimala ! Bisettes from Bruxelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s