Tagliatelles fraîches et pesto à l’ail des ours

pesto ail des oursIl y a quelques années, ma tante a été dans un grand restaurant. Alors que je lui demandais si elle avait aimé, elle me répondit « ben, c’est bizarre, il y avait une feuille de muguet entière dans mon assiette, j’ai pas osé la manger ».

Intriguée, j’ai cherché ce que ça pouvait bien être… et évidemment en cherchant bien, je suis tombée sur l’ail des ours.

L’ail des ours pousse dans les sous-bois ou au bord des ruisseaux, et ressemble en effet à des feuilles de muguet, moins épaisses, avec de petites fleurs blanches très fines. Il a une odeur et un goût d’ail, sans en avoir les inconvénients, j’ai nommé haleine de chacal et digestion difficile. On l’appelle ainsi (dixit Wikipedia) parce que ce serait la première chose que les ours mangeraient en sortant de leur hibernation.

C’est en ce moment la pleine saison, et mon petit primeur Monsieur Gallienne en a plein ses cageots ! Quelques feuilles dans une salade de mesclun c’est divin, une poignée dans un pistou, c’est encore miou. (oui je sais c’est mauvais).

  • 100 g de feuilles d’ail des ours (une petite poignée)
  • 50 g de pignon
  • 50 g de parmesan
  • 15 à 20 cl d’huile d’olive selon la consistance souhaitée

Mixer le tout dans un valentin ou au blender et pi c’est tout !

pesto ail des ours
pesto ail des ours

On l’utilise comme n’importe quel pesto (pardon PISTOU sinon Jean-Luc va me faire les gros yeux) : tartiné sur des bruschettas tomate-jambon, avec des pâtes ou en condiment sur un joli poisson grillé.

Perso j’adore les pâtes fraîches au pistou. Vous ne savez pas les faire ? Vous n’avez pas la machine qu’il faut ? Ce n’est pas grave, car c’est simple. Plus long que d’aller acheter ses pâtes Panzani, mais on se rattrape sur le temps de cuisson, vous allez voir :

Pour 2 personnes :

  • 200 g de farine
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 80 ml d’eau.

Pétrir le tout à la mano et laisser reposer 30 minutes sous un linge propre.

Après ce temps de repos, retravailler la pâte rapidement pour la détendre. Etaler en un long rectangle sur un plan de travail fariné. Bien fariner la surface de la pâte et replier le rectangle en 2 puis encore en 2. Avec un grand couteau, détailler des bandelettes d’environ 5 mm de large. Quand vous en avez détaillé une, déplier la tagliatelle pour ne pas qu’elle s’agglomère (si vous avez bien fariné la pâte étalée, ça devrait aller) et mettez-la dans un cul de poule. Réitérer l’opération jusqu’à la fin.

tagliatelles fraîches
tagliatelles fraîches

Faire bouillir 2 litres d’eau salée avec un trait d’huile d’olive. A ébullition, plonger les tagliatelles. A reprise de l’ébullition, les tagliatelles sont remontées à la surface : c’est bon ! Egoutter et mélanger avec quelques cuillères à soupe du pesto réalisé ci-dessus. Servir avec des copeaux de parmesan frais et déguster sans attendre.

tagliatelles au pesto à l'ail des ours
tagliatelles maison au pesto à l’ail des ours

Publicités

10 commentaires

  1. Ah ce que j’adore dans tes recettes c’est que non seulement ça a l’air super simple à faire et super bon, mais ça l’est vraiment (simple à faire et super bon)! Sûr je vais la tenter celle là, tu es en train de concurrencer Nigella Lawson dans mes sources de recettes 🙂 merci mam’zelle continue!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s