La maison du beurre Jean-Yves Bordier à Saint-Malo

Cela fait pas mal d’année que je fréquente assidûment Saint-Malo été comme hiver. La cité corsaire est un lieu où il fait bon respirer, naviguer et… manger. Galettes, fruits de mer et… beurre.

Intra-muros, rue Orme, à côté de la halle au blé, il y a 2 endroits incontournables : le poissonnier (qui livre des plateaux de fruits de mer directement sur votre bateau amarré au port des Sablons. Le BONHEUR) et juste en face la maison du beurre Bordier.

la maison du beurre Bordier

la maison du beurre Bordier
la maison du beurre Bordier

Jean-Yves Bordier, c’est THE maître beurrier que les chefs s’arrachent. Et ils ont bien raison. Car ce monsieur est un mohican. Le dernier à baratter son beurre à l’ancienne, à le saler à la volée, à le taper avec des palets en buis pour lui donner une texture fondante et aérée quasi… sensuelle.

Dans cette boutique-musée, on y découvre toute l’histoire du beurre. Vous apprendrez par exemple que le beurre est d’origine asiatique car inventé par les sumériens (dingue !) et qu’au XIVe siècle, les femmes s’en enduisaient le visage comme un produit de beauté (beuh !).

Vous apprendrez aussi que le barattage à l’ancienne nécessite 72h de travail à partir de l’arrivée du lait en atelier contre 6h seulement dans l’industrie grâce à des butyrateurs. Les étapes de centrifugation (séparation du lait et de la crème), de maturation de la crème (repos pour qu’elle développe tous ses arômes), de barratage (ie de chauffage de la crème à 14°, battage, soutirage du bas beurre, et lavage -on lave les billes de beurre dans une eau à 4° afin de les faire s’agglomérer), de malaxage, de salage et enfin de tapage sont très bien expliquées.

la maison du beurre Bordier
le musée du beurre Bordier : la partie didactique et pédagogique !

Vous y découvrirez surtout une « collection » de beurres (que certains trouvent snobs, comme ces commentateurs du blog Gourmetise qui a publié un billet sur le sujet l’an dernier) absolument divins. Aux algues, au piment d’espelette, à l’huile d’olive citronnée, au yuzu, à la vanille de Madagascar, au sel fumé ou encore aux algues.

la maison du beurre Bordier
la collection des beurres Bordier

Vendus par plaquettes de 125 ou 250g (entre 11,60 et 18,80 € le kilo) ils sont détaillés et tapés sur place. C’est un vrai spectacle pour les clients, comme vous pourrez en juger en regardant la vidéo que j’ai prise. Les vendeurs ne sont pas avares de conseils. J’ai notamment appris qu’on peut congeler les beurres fabriqués l’été (plus riches et plus goutus car les vaches ont brouté de l’herbe et pas du foin) pour les consommer pendant les fêtes. J’ai aussi appris que sortir le beurre du frigo et l’y remettre ensuite est une hérésie : mieux vaut le conserver à température ambiante dans un bon vieux beurrier en porcelaine (sauf évidemment s’il faut 40° en plein été…) et le consommer assez vite. Ce qui se conçoit aisément, car le Bordier se consomme vitesse grand V tellement c’est bon !

la maison du beurre Bordier

la maison du beurre Bordier


Pour ma part, j’ai acheté du demi-sel, au sel fumé (sel, poivre, curry et oignon), et aux algues.

beurres Bordier
beurres Bordier

Tous les beurres se consomment tout simplement avec du pain, sinon en fin de cuisson sur un poisson grillé, ou à contre-emploi : le sel fumé avec du poisson, le sel aux algues avec une viande. Je n’ai pas encore essayé, mais autant vous dire que juste sur du pain, c’est un bonheur inégalable…

beurres Bordier
beurre aux algues Bordier sur tartine : le bonheur, si si !

Bon, je dois vous dire aussi que la maison vend des fromages délicieux, des plats traiteurs tout aussi savoureux et vous pouvez profiter d’une escapade au bistro attenant. Le brunch du dimanche est à 30€ avec, entre autres, huîtres, plateau de fromages, haddock et saumon fumé maison. J’en suis dingue !!!

La maison du Beurre
9 rue de l’Orme
35400 saint Malo intra muros
02 99 40 88 79 – http://www.lebeurrebordier.com

6 commentaires

  1. Bravo, et merci
    Je suis en train de regarder une émission superbement bien faite sur votre ART.
    Je ne pensais pouvoir un jour voyager autant et saliver à ce point sur du Beurre. Un grand merci à votre ART, et amicale caresse à votre vieille machine, complice de cette aventure..

    Nathalie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s