Idées recettes pour la courge spaghetti…

Il y a des légumes oubliés qui reviennent à la mode. A les redécouvrir, on est tenté de comprendre pourquoi ils ont été oubliés… C’est le cas de la courge spaghetti, que j’ai découvert il y a quelques années dans une AMAP de campagne, en Mayenne. Ma supérette du coin en avait de jolies cette semaine, et je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai eu envie de réessayer.

La courge spaghetti est de la famille des cucurbitacées, avec un goût assez neutre (je suis même tentée de dire fade), moins sucrée que le potimarron, moins « châtaigne » que la butternut. Son originalité réside plus dans sa forme que dans son goût : une fois cuite, on peut prélever sa chair qui se détache en forme… de spaghetti, CQFD.

courge spaghetti
courge spaghetti au rapport !
courge spaghetti
Cuire 25 minutes dans l’eau bouillante, couper en 2 dans la longueur, retirer les graines et gratter la pulpe à la fourchette. On peut aussi la fendre en 2 puis la cuire au four 45 minutes à 180, ce qui la détrempe moins.

Certains en font des gratins (comme Clotilde) ou les farcissent en l’ayant préalablement généreusement mélangée à du beurre, fromage et sauce tomate. Avec ma culture asiatique, elle m’a fait penser à une courge… « vermicelle ». D’où l’idée de la servir sautée à l’ail, sauce soja et huile de sésame, avec du poulet au caramel. Ca fait un joli nid !

nid de courge spaghetti, poulet au caramel
nid de courge spaghetti, poulet au caramel

Autre idée, pour l’apéritif cette fois : égoutter dans un linge propre (bien presser même pour retirer l’excédent d’eau si vous l’avez cuite à l’eau, sinon coupée en 2 et cuite au four, ça marche très bien et c’est moins humide), bien saler, et mélanger avec du curry. Former des boulettes de la taille d’une sucette, tremper dans de l’œuf battu, rouler dans de la panure japonaise (type panko) et frire. Servir sur des piques de bambou avec une sauce soja agrémentée de piment émincé. Ca fait son petit effet et tout le monde vous demandera : « c’est rigolo, c’est quoi dedans ? » Et hop, vous pouvez y aller de votre science sur la courge spaghetti.

boulettes de courge spaghetti fritesboulettes de courge spaghetti frites

boulettes de courge spaghetti frites
boulettes de courge spaghetti frites

Bon, et puis après, comme je ne jette rien (la preuve par ici), j’ai rincé les graines, je les ai bien étalées sur une plaque, puis séchées pendant 1h au four à 100°. Rien ne se perd, tout se transforme !

graines de courge
graines de courge
graines de courge
graines de courge après séchage, prêtes   à consommer !
Advertisements

2 commentaires

  1. Et on peut même en faire une confiture, (http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/331237-confiture-de-cheveux-d-anges-comme-en-espagne )pour en fourrer des petits chaussons feuilletés à l’Espagnole. C’était ma pâtisserie préférée quand j’étais petite, mais j’ai dû faire évoluer mes goûts parce que j’en mange seulement tous les dix ans à peu près!
    Et encore, je sais depuis quelques année de quoi est faite cette confiture, sinon c’était le mystère total évidemment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s