Mangez corse !

Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai pris des kilos cet été ! Malgré la natation et la marche, je peux vous dire qu’en Corse, on mange bien. Divinement bien. Je ne prétends pas faire ici un traité de gastronomie régionale mais j’aime partager ce que j’ai découvert !

Alors, qu’est-ce qu’on mange en Corse ? (je me fais du mal…). Bien des choses en somme, car la Corse est riche de mille et unes ressources de son terroir qu’elle a su protéger grâce à de nombreuses AOC.

  • De la charcuterie, évidemment, plus ou moins fumée, avec son cortège de saucisson, de coppa (échine), de lonzu (filet), de prizuttu (jambon), et de figatellu. C’est cette saucisse de foie de porc, qui, je le rappelle, se mange cuite à coeur et en saison, de novembre à avril. Donc ce que vous mangez en août, c’est du « vieux » qui a séché et que vous mangez cru, ce qui est très bon aussi, mais le mieux c’est de le manger comme du boudin noir, grillé ! Le nombre de porcs véritablement corses élevés au gland et à la châtaigne étant insuffisant pour nourrir tous les touristes débarquant en haute saison, beaucoup de la charcuterie est issue de porcs du continent. Choisissez  donc bien sa provenance…
charcuterie corse
Dans l’ordre des aiguilles d’une montre, en partant de 9h  : coppa, jambon, saucisson et lonzu !
  • De la viande et des produits de la mer : le veau corse se cuisine à toutes les sauces (mais surtout aux olives !) mais cette année j’ai vraiment découvert les produits de la mer. On le sait peu mais la Corse fournit d’excellentes moules (notamment issues de l’étang de Diana, au nord d’Aléria, sur la côte Est), des langoustines et autres crustacés, et des poissons (les traditionnels méditerranéens loups, mulets ou dorade, mais des moins connus comme le denti ou le chapon de mer, sorte de rascasse hideuse mais tout à fait comestible !)
langoustines corses
Juste cuites à la plancha et déglacées à l’eau de vie, et fleur de sel…
  • Du fromage, de brebis ou chèvre, avec l’incontournable fromage frais de brebis, le brocciu. Le brocciu frais se déguste salé ou sucré, de novembre à juin. Hors saison il est moins gras et moins savoureux. La meilleure façon de le déguster ? Arrosé d’eau de vie et mélangé avec du sucre, c’est à tomber. Sinon, tentez l’omelette au brocciu et à la menthe (ou à la népita, la marjolaine du coin), les beignets (fritelles), les tartelettes (imbrucciatta), ou pour farcir des cannellonis à la tomate.
fromages corses
Ne me demandez pas les noms, ils sont trop nombreux !
  • Du vin : il existe divers cépages corses (Sciacarellu, Nielluciu, Vermentinu etc) qui donnent d’excellents vins, rouges, rosés ou blancs, dans de nombreuses régions (puisque les versants de montagne corses sont nombreux et  forts pourvues en soleil !) comme celles de Patrimonio ou de Calvi. Ma préférence allant au domaine Renucci qui produit une cuvée Vignola, en blanc notamment, absolument à tomber…. On y boit aussi d’excellentes bières à la châtaigne comme la Pietra, au caractère bien ambrée. Je ne sais pas pourquoi ils ont sorti la Pietra blonde, sans intérêt. Encore une idée du marketing peut-être ?🙂

clos columbucuvée vignola renucci

  • Des fruits et légumes : la figue, l’amande, la noisette, la chataîgne, la clémentine, le cédrat, la myrte, la prune, le melon… tout pousse tout seul, et tout est bon pour les confitures et… la liqueur !
  • Des biscuits : les canistrellis notamment se dégustent à toute heure, mais avec le café, c’est encore meilleur ! Aromatisés au vin blanc, à l’anis, confectionnés à la farine de châtaigne ou additionnés d’éclats d’amande, toutes les variations sont permises !
canistrelli
canistrelli e tutti quanti

Pour bien accommoder tout cela, je me suis offert un petit livre super joli et très bien fait, d’un éditeur local, DCL : Cuisine de Corse, dans la collection Petits bonheurs corses. Traditionnelles, familiales et simples à faire, ce livre rassemble tout ce dont vous aurez besoin pour découvrir l’essentiel de la cuisine corse ! Reste à trouver le brocciu et la népita, je vous l’accorde…

Bon, quand est-ce qu’on y retourne, dites ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s