Comment le marketing agro-alimentaire arrive encore à m’avoir. Et puis non.

J’ai toujours dit que je ne vendrais jamais de produits financiers, de petits pois ou de lessive. J’ai tenu parole jusqu’à présent. Et pourtant j’ai plein d’amis qui le font et qui trouvent ça super excitant. Et ce sont des gens bien et talentueux, je vous assure !

Par exemple, quand une marque britannique sort un brevage orné de l’Union Jack, qui contient plus de jus de raisin et de romarin que de pomme et de gingembre comme c’est marqué dessus, je me dis « rhô me faire payer ça 2€99, quand même… ».

firefly apple juice
Romarin, gingembre, maté, sureau, guarana et réglisse… Raisin, pomme, cassis et citron…

Ben, je me suis faite avoir, je l’ai acheté quand même.

Quand une marque américaine sort un café au lait au rayon frais, café éthique et so trendy, je me dis « rhô me faire payer ça 2€19 pour un café au lait trop sucré, quand même… »

starbucks frappuccino
« Nous donnons aux producteurs la possibilité d’investir dans un futur durable »

Ben, je me suis faite avoir, je l’ai acheté quand même.

Quand une marque française sort une mousse au chocolat, dans un  pot en forme de seau avec une jolie vache rigolote dessus, je me dis « rhô me faire payer ça 17€ le kilo de mousse soit disant faite par deux bons petits gars qui font ça comme à la maison, quand même… »

mousse au chocolat
« Vous êtes belle, youpi », « 100% vrai ». Au moins, ils ne se prennent pas trop au sérieux !

Ben, je me suis faite avoir, je l’ai achetée quand même.

Alors pourquoi craqué-je à chaque fois, me direz-vous, hein ? Comme ça se fait ? Et bien parce que ces gens du marketing agro-alimentaire sont très forts… Ils jouent sur une émotion, une envie, une nostalgie, ils créent un besoin que vous n’avez même pas… Ils vous font croire que vous pouvez avoir une part de leur rêve américain (ou de je ne sais où) chez vous, leurs valeurs, leur savoir-faire… Et pourtant on se laisse faire, on fait semblant de dire non-non-non-non, et puis on passe en caisse. Quand même. Et on goûte, et on trouve ça pas trop mal. Heureusement !

Bon, mince, se faire une boisson hyper rafraîchissante maison, un café frappé et une mousse maison, c’est quand même pas sorcier… et ça ne coûte quasiment rien… un peu de temps peut-être ?

Eau de citron menthe
1L d’eau du robinet, 1 citron coupé en rondelle, 1 brin de menthe, laissez infuser 2 heures au frigo et voilà… On peut même y ajouter un trait de sucre de canne liquide, si vraiment…
Frapuccino Maison
1 petit café, 2 c à s de lait concentré sucré, 10 glaçons, de l’eau et voilà ! (oui, c’est bien un verre de chez S., que j’ai rapporté il y a 15 ans d’un échange universitaire outra-atlantique…)

Ben moi, j’ai envie de prendre le temps. De cuisiner. De goûter. De partager.

Finalement, merci les gars, vous m’avez rappelé que je peux faire tout cela moi-même…  avec un peu de temps et beaucoup de plaisir.

A bon entendeur 😉

 

PS : pour la mousse, je ne vous ferais pas l’offense de vous la donner ici, elle est écrite de toute façon sur tous les emballages de chocolat à cuisiner… mais si vraiment vous insistez !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s