Mange, prie, aime, d’Elizabeth Gilbert

OK, ce livre n’est pas une nouveauté. OK, ce livre est un best-seller que je n’avais pas lu. OK, c’est a priori de la littérature pour midinette (même que Julia Roberts joue le rôle de l’auteur dans l’adaptation cinéma).

A priori.

Car ce livre est une bouffée d’air frais dans nos vies qui passent à 100 à l’heure. Ce livre est un cadeau gourmand pour les papilles, l’esprit et le coeur. En fait l’auteur, Elizabeth Gilbert, est ma nouvelle amie. Toquée, désespérante, mais lucide sur elle-même et tellement attachante…  Elle me rappelle vaguement ma meilleure amie…  En plus new age (car Lydie n’irait JAMAIS prier dans un ashram indien sans accès à du wifi ni à l’eau courante et d’abord parce qu’elle ne croit PAS en des forces supérieures- sauf peut-être Bill Gates et John Keynes).

L’auteur raconte son année sabbatique à travers l’Italie, l’Inde et Bali. Après un divorce et une relation post-divorce douloureux, elle part pour profiter des plaisirs gourmands, de la prière et enfin tenter d’allier les deux.

Ce livre m’a attirée parce qu’il parle de nourriture, évidemment, et qu’il parle de changement… Une envie du moment peut-être ?…

En tous les cas, si vous voulez partager la vie trépidante d’une journaliste new yorkaise en quête de plaisirs et de spiritualité, lisez-le pendant un pont de mai ou attendez les grandes vacances au bord de la piscine… Le parcours de l’auteur est parfois un peu ésotérique pour qui est cartésien, mais franchement elle est trop drôle cette fille, je l’adore !

Un extrait :

« J’ai contemplé un long moment toute cette nourriture, sans pouvoir y toucher, tant ce déjeuner était un chef d’oeuvre du genre, un parfait exemple de l’art de fabriquer quelque chose à partir de rien. Une fois mes yeux repus des charmes de mon repas, je me suis installée dans un carré de soleil, sur mon plancher tout propre, et je l’ai mangé jusqu’à la dernière miette, avec les doigts, tout en lisant mon article de journal quotidien. Je sentais le bonheur habiter chaque molécule de mon corps ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s