Nigiri coco aux fruits

En Asie nous ne sommes pas super fans de desserts (ni super doués d’ailleurs !). Les fruits poussent en abondance et cela suffit largement à clore nos repas. Cela étant, il existe quelques douceurs  à base de  noix de coco, de riz et/ou d’œuf. La farine de blé type 55, connais pô !

Vous connaissez sans doute les entremets de billes de tapioca-coco-banane, ce dessert vietnamien très répandu. Vous connaissez peut-être aussi le riz gluant à la coco et à la mangue que l’on sert en Thaïlande. Pour ma part je vous en propose une version japonisante et rafraîchissante : les nigiri coco aux fruits.

Ingrédients pour 20-25  bouchées :

  • 2 verres à moutarde de riz gluant
  • 20 cl de lait de coco
  • 1/2 verre d’eau
  • 5 cuillères à soupe de sucre
  • 2 pincées de sel fin
  • Fruits divers bien mûrs et tendres : mangue, banane, fraise, kiwi et passion pour la déco

Rincez le riz plusieurs fois et laissez tremper au moins 2 heures à l’eau froide.

Faites bouillir le lait de coco, l’eau, le sucre et le sel. Verser le riz égoutté et laissez cuire une quinzaine de minutes après ébullition en remuant régulièrement pour éviter que le fond ne tâche.  Laissez refroidir dans un bol. Si c’est encore liquide c’est normal. En refroidissant, le riz va continuer d’absorber le liquide et coaguler avec l’amidon. Pour pouvez préparer le riz la veille et le laisser au réfrigérateur.

Pour le dressage, former des boulettes oblongues d’environ 20g avec une main (comme les vrais nigiri, bien que le riz ici colle un peu plus !) et poser une tranche de fruit, ou en superposer plusieurs ou ajouter des feuilles aromatiques pour la déco (par exemple une tranche de mangue et de la pulpe de passion, ou une tranche de fraise et une petite feuille de menthe : laissez libre cour à vos envies et aux associations qui vont bien !).

Pour un dessert encore plus gourmand, servez accompagné d’une sauce sucrée, comme un coulis de mangue (que vous aurez fait en mixant de la mangue avec un peu de sucre), ou, si vous préférez ajouter une note plus acidulée, un coulis de framboise.

Itadakimasu !

Advertisements

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s