La dernière soupe de l’hiver…

soupe de panais sucrée saléEn hiver, on peut faire autre chose qu’hiberner en mangeant des pâtes et des patates… On peut faire le plein de légumes grâce à des soupes savoureuses et cuisinées en un rien de temps !

J’ai un maraîcher sur mon marché dominical qui vend toutes sortes de légumes anciens ou méconnus. Il m’a fait découvrir le radis pastèque, le radis kiwi, et il est le seul à 10 km à la ronde à vendre du citron caviar et de l’huître végétale (je pense que mon petit maraîcher et sa farandole de légumes fera bientôt l’objet d’un post à lui tout seul !).

Donc pour aujourd’hui, une petite soupe pleine de saveur et d’énergie, la dernière de ce véritable hiver polaire, puisque youpi, le soleil est reviendu !

Alors voici la recette de ma soupe panais-betterave pour une entrée pour 6 :

  • 3 panais
  • 1 navet boule d’or
  • 1 betterave (rouge si vous voulez donner une couleur rosée à la soupe, ou sinon chiogga, vous savez, la psychédélique)
  • 1 pomme de terre
  • 1 oignon
  • bouillon de volaille
  • huile d’olive, beurre, sel
  • de la coppa en chiffonnade (donc en copeaux très fins)
  • de croutons de pain (cubes de pain rassi dorés dans du beurre à la poêle)

Peler les panais, la pomme de terre et l’oignon et tailler tous légumes en carré de même taille (pour que tout cuise à la même vitesse). Faire sauter les légumes dans une casserole avec du beurre et de l’huile d’olive (si si !). Puis lorsque les légumes commencent à devenir transparents, mouiller avec du fond de volaille jusqu’à recouvrir les légumes. Laisser cuire pendant 30 minutes après ébullition. (vérifier la cuisson avec un couteau et laisser plus longtemps si nécessaire).

Pendant la cuisson, étaler des copeaux de coppa (comptez 5-6 copeaux par personne) sur une plaque anti-adhésive et passez au four 10 minutes à 180 (Th 6).

Une fois les légumes cuits, passez au mixer et rectifier l’assaisonnement (de préférence au gros sel au moulin) et délayez avec de l’eau jusqu’à obtenir la consistance voulue.

Servez avec des croutons et des copeaux de coppa croustillants. Si vous préférez une soupe light, remplacez les croutons par des rondelles très fines de betterave chiogga.

Le secret c’est le contraste entre le sucré de la soupe et le salé de la coppa. Et entre l’onctuosité de la soupe et le croustillant des croutons et des copeaux  !

soupe d'hiver2
par ici la bonne soupe !
légumes
Panais, boule d'or et chiogga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s